Conseils salés

par Marjolaine Mailhot,

Dt.P., M.Sc., nutritionniste-diététiste en collaboration avec Élise Jalbert,

stagiaire en nutrition de la Clinique de fibrose kystique de l’Hôtel-Dieu du CHUM

 

 

Pour accompagner le beau temps… voici des conseils salés!

Après l’hiver qu’on a eu, j’imagine que vous grouillez de bonheur à l’idée de sortir votre vélo, vos espadrilles, la laisse du chien, la poussette, le skate-board, le canot, le kayak!

Mais il manque quelque chose d’essentiel à cette liste…

Quelque chose que vous ne devez jamais oublier : une bouteille d’eau (ou autre liquide) et des sachets de sel (chlorure de sodium).

À quoi sert le sel?

Une bonne proportion de sodium, de chlore et d’eau dans l’organisme est essentielle à son bon fonctionnement. Le sel contribue à maintenir une bonne distribution des liquides dans notre corps. Un manque de sel peut entraîner des malaises comme des crampes musculaires, des maux de tête, une baisse d’appétit, des vomissements, des douleurs abdominales, de la faiblesse, des nausées. Dans les cas extrêmes, un manque de sel et la déshydratation peuvent causer la mort.

Pourquoi plus de sel pour les personnes vivant avec la fibrose kystique?

Élémentaire, mon cher Watson! La fibrose kystique est causée par un défaut du canal de chlore qui fait en sorte que lorsque vous avez chaud et que vous transpirez, vous perdez, en plus de l’eau dans la sueur, une quantité beaucoup plus grande de sel qu’une personne qui n’est pas fibro-kystique (76 mEq de sodium/L de sueur chez le fibro-kystique versus 43 mEq/L chez le non-fibro-kystique)1; le mucus que vous produisez est par conséquent plus épais, ce qui entraîne le dysfonctionnement des poumons, du pancréas, du foie.

Il vous faut donc remplacer ce sel perdu et bien vous hydrater.


Pourquoi n’avez-vous pas souvent soif?

Comme par la sueur vous perdez de l’eau mais aussi beaucoup de sel, le message de la soif ne se rend pas! C’est ce qu’on appelle la déshydratation volontaire. On ressent la soif habituellement lorsque le corps détecte une concentration plus élevée de sodium dans le sang. Il se peut que vous n’ayez pas suffisamment soif pour bien vous hydrater (minimum de 2 litres de liquide par jour).

Apport en sel à augmenter dans les boissons pour sportifs

Comme il a été mentionné plus haut que la sueur de la personne fibro-kystique contient près du double de sodium que celle d’une autre, on choisit souvent une boisson pour sportifs en pensant qu’elle contient suffisamment de sel. Eh bien, pas vraiment! Les boissons sportives contiennent moins de sodium que le lait! Pour ajuster le taux de sodium de ces boissons, on recommande donc d’ajouter 1/8 c. à thé par 350 ml de boisson pour sportifs et par 250 ml d’eau ou 1/2 c. à thé de sel par litre d’eau.

Le fait d’ajouter suffisamment de sel favorisera la soif et l’hydratation. Pour une activité physique qui durera plus de 30 minutes, par temps chaud, il est recommandé de boire 1 à 2 heures et 15 minutes avant l’activité physique, pendant et après. Le poids après l’activité physique intense devrait être le même qu’au début.

Plus de sel, tout le temps!

Lorsque l’activité est terminée et les jours sans activité physique, votre corps aura besoin de moins de sel, mais il faudra quand même continuer à consommer des aliments salés. Comme il n’y a pas de quantité exacte de sel recommandée pour les adultes fibro-kystiques, il devrait leur suffire de saler plus que la moyenne des adultes, laquelle se situe autour de 2 300 mg de sodium par jour, et de boire au moins 2 litres de liquide par jour, et plus par temps chaud. 

Pour vous donner une échelle de comparaison, lorsqu’on recommande au grand public de diminuer sa consommation de sel, on recommande environ 1 500 g de sodium par jour, ce qui n’est vraiment pas suffisant pour les personnes fibro-kystiques.

Que faire pour augmenter ses apports de sodium?

J’ai constaté que plusieurs de mes patients n’aiment pas le goût du sel… ou vivent avec d’autres membres de la famille qui doivent limiter leur apport de sel.

Dans ce cas, tâchez de trouver un aliment salé que vous pourrez ajouter à vos repas moins salés, comme les olives (3 olives procurent 260 mg* de sodium), les cornichons à l’aneth (830 mg chacun), le fromage* (500 mg de sodium pour 30 g de feta, 125 ml de cottage, 30 ml de Cheez WhizMC), le bacon* (725 mg pour 2 tranches). De plus, la base de soupe déshydratée, le BovrilMC etla sauce soya (1040 mg pour 15 ml ou 1 c. à table) peuvent être utilisés pour assaisonner le riz, les sauces, les soupes. Les soupes et les aliments en conserve sont généralement une véritable mine de sel.

Les choix salés au restaurant sont multiples : mexicain, asiatique, prêt-à-manger, tout est archisalé! Vous ingérerez facilement 1 000 mg de sodium par repas au restaurant.

Les pauses au bureau peuvent être des pauses salées comme avec une Cup-a-SoupMC (960 mg de sodium pour 250 ml) accompagnée de craquelins de blé (173 mg pour 16 g). Pour ajouter des fibres à votre collation, choisissez des noix ou des arachides salées (350 mg pour 55 g), par exemple. Accompagnez les crudités d’une trempette (410 mg pour 60 ml de trempette à l’oignon). Choisissez des viandes froides salées pour vos sandwiches ou vos salades (995 mg pour 75 g de jambon rôti*), du thon ou du saumon en conserve (350 mg pour 75 g de poisson), des sardines en conserve (535 mg pour 1 boîte de poisson dans l’huile).

Apportez une mini-salière dans votre sac-repas, ou laissez-en toujours une sur la table. Le sel d’ail, de céleri ou d’oignon peut ajouter du goût à certains mets et boissons (530 mg pour 1 margarita, à l’occasion!). Pour les becs fins, il existe sur le marché une intéressante variété de sels comme la fleur de sel, le sel fumé, le sel rose de l’Himalaya… pourquoi pas! Utiliser un moulin à sel permettra d’obtenir de plus gros cristaux et de consommer par le fait même plus de sel. C’est délicieux dans les salades et cela donne en même temps un petit croquant intéressant!

Avant de cuire un steak ou une autre viande au barbecue, frottez la pièce de viande avec du gros sel : cela fait ressortir le goût de la viande! Les épices Montréal de la charcuterie Schwartz pour le steak ou le poulet sont maintenant disponibles dans les épiceries; elles contiennent du gros sel et sont très riches en sodium.

Pour vérifier la quantité de sodium, lisez les étiquettes des produits ou consultez la publication de Santé Canada intitulée Valeur nutritive de quelques aliments usuels au http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/alt_formats/pdf/nutrition/fiche-nutri-data/nvscf-vnqau-fra.pdf.

Pour des conseils personnalisés, consultez le ou la diététiste-nutritionniste de votre équipe FK.

Alors, salez et faites des jaloux!

Bon été!

1. Orenstein, David et autres. « Exercise and Heat Stress in Cystic Fibrosis Patients », Pediatric Research, vol. 17, no 4, p. 267-269, 1983 [étude chez des enfants FK]. 

*Ici, les mg représentent la quantité de sodium de la portion indiquée.

**Quoique ces aliments soient riches en cholestérol, celui-ci est moins absorbé par les fibro-kystiques et leur taux de cholestérol sanguin est souvent en bas des valeurs normales.

CPAFK Express – Numéro 37 – Été 2011

Laisser un commentaire